Récemment, un long documentaire en 7 épisodes intitulé "Jésus et l'Islam" a été diffusé et très largement suivi sur la chaîne Arte. J'ai d'abord été étonné de voir la télévision dédier autant de temps à un tel sujet, cela aurait été un seul épisode, je n'aurais pas été surpris, mais 7 épisodes parlant de l'islam durant 3 jours d'affilé, dans le contexte actuel, ce n'est pas quelque chose d'habituel et suscite des questions.

 

JesusetlIslam

 

 

Il faut bien avoir à l'esprit que la principale fonction de la chaîne Arte est l'éducation des esprits, l'éducation à la philosophie humaniste et mondialiste du Nouvel Ordre. On le voit bien, Arte passe beaucoup de reportages sur toutes les croyances à travers le monde, en mettant au même niveau les croyances païennes, tribales, polythéistes, humanistes et monothéistes. Arte a pour but de conditionner les esprits a accepter la nouvelle religion tout en un qui sera officialisée avec l’avènement du (faux) Messie, le retour de (faux) Jésus. La religion du (faux) Messie à venir sera un mix de toutes les religions existantes, aussi bien païennes que divines, il faut donc préalablement préparer les gens des différentes communautés à mieux se comprendre, à mieux s'accepter et à adhérer à un socle commun de valeurs humanistes. Ce reportage "Jésus et l'islam" fait donc clairement parti du conditionnement des esprits en vue de préparer les populations à la venue du (faux) Messie, et cela montre que l'heure du (faux) Messie approche.

Je tiens à signaler par ailleurs que lorsque Arte parle dans ces divers reportages des religions monothéistes, ils ne décrivent pas ces religions sous leur forme vraie et pure, la forme sous laquelle Dieu les a révélées, mais plutôt sous leur formes communautaires et sectaires, cad sous la forme déviée ou se trouvent ces religions monothéistes aujourd'hui. Islam, Judaïsme, Christianisme conventionnel, sous leur forme officielle et la plus répandue, ne sont plus que des sectes d'associateurs suivant de de fausses pratiques, étrangères aux commandement divins contenus dans les Livres de Dieu (Torah originel, Injil, et Coran), et régies par les hommes et non par Dieu Lui-Même. C'est bien cela une secte non? 

 

secte , nom féminin: Groupe de personnes réunies autour d'une idéologie, vivant en communauté et influencées par un "guide spirituel".

 

L'islam, le christianisme, le judaïsme sont: 

  • communautaires, alors que la vraie religion de Dieu s'applique sur soi même et est uniquement entre Dieu et le croyant et n'implique en rien l'appartenance à une communauté
  • réunies autour d'une idéologie, une idéologie est une doctrine/loi humaine.. Les 3 religions obéissent à des lois humaines (talmud, évangiles, hadiths, tasfirs, sirah) et non à leurs livres révélés, ils associent donc à Dieu ce qui n'est pas de Dieu, cela s'appelle de l'association.
  • influencées par un guide spirituel: le pape pour les chrétiens, ou plusieurs guides éparpillés pour les musulmans et les juifs sous formes de rabbins, imams, cheikhs, muftis, ... les membres de ces sectes ne peuvent accéder à la bonne guidée que par l'intermédiaire de ces dignitaires et s'ils refusent de passer par eux alors ils sont exclus ou traités d'hérétiques. Cela s'appelle de l'association, et c'est le plus grand péché que Dieu interdit dans les 3 religions. 

 

Les 3 religions monothéistes sont donc bien devenues sous leur formes actuelles des sectes d'associateurs. 

 

La seule vraie religion qui n'aie jamais existé depuis la création de toute chose, la religion qui régit la nature première de l'homme et de toute création, est en réalité immuable, à l'image des lois de la physique. La religion signifie la Loi (ou la rétribution, mais cela revient au même car la Loi rétribue nos actions), la religion est la Loi spirituelle et la science est la Loi physique, toutes 2 ont été créées par Dieu et sont immuables. Toute altération de ces lois par l'homme est donc une hérésie et quelque chose de faux, une pure invention qui n'a rien de réel (c'est comme nier que le feu brûle ou que l'eau mouille, le nier ou ne pas le nier ne change pas la réalité de ces choses). Donc tous les prophètes depuis Adam, à Noah, Abraham, David, Salomon, Moïse, Jésus, Muhammad (et beaucoup d'autres que je n'ai pas cités) ont été envoyé par le même et unique Dieu et ont délivré le mêmes lois divines, des révélations qu'ils n'ont pas inventés de leur propre chef mais bel et bien transmises à eux par Dieu, ils n'ont été que les fidèles messagers porteur du message divin dont ils n'ont rien produit d'eux-mêmes (c'est d'ailleurs pour cela que Dieu les a choisi). Tout cela pour dire que se revendiquer juif, musulman ou chrétien n'a pas de sens pour un vrai croyant, ce sont des noms de sectes. le vrai croyant se revendique croyant pur monothéiste soumis à Dieu, à l'image d'Abraham, la plus belle incarnation de ce modèle. (voila pourquoi Dieu en a fait un modèle et un patriarche). Dieu a envoyé plusieurs messagers à divers peuples, Dieu a envoyé diverses révélations répétant principalement les même lois, abrogeant et introduisant certaines lois afin de s'appliquer à toutes les époques et événements liés à ces époques. Celui qui accepte un prophète ou une révélation et rejette les autres n'est en rien un vrai croyant, il est un sectaire, une personne qui cherche à diviser Dieu et ses prophètes, et à diviser les croyants.

 

Le premier piège de ces reportages à la télévision sur les religions, et notamment sur les religions dites monothéistes, est qu'ils les présentent toujours sous leur forme communautaire et sectaire, et jamais sous leur forme originelle, pure et parfaite, cad telles que définies dans les livres de Dieu (le Coran seul, étant donné que nous n'avons plus de versions authentiques de la Torah et de l'Injil). Donc dès le départ, les téléspectateurs sont trompés, L’hypothèse de départ est fausse étant donnée qu'elle considère les religions monothéistes d’aujourd’hui comme authentiques alors qu'en réalité elles sont devenues des sectes d'associateurs depuis bien longtemps. C'est seulement en faisant croire aux gens que leur croyances actuelles sont vraies qu'ils arrivent ensuite à les berner concernant la suite de leurs développements, cad leur faire accepter implicitement la fausse religion tout en un du Nouvel Age/Ordre, et l'authenticité de la venue du (faux) Messie en la personne (faux) de Jésus.

 

72026359316478839194

Le reportage "Jésus et l'islam" fait parti de ce programme pour préparer les esprits à la fausse religion tout en un et à la venue du faux Messie incarné par un faux Jésus. Ce reportage s’adresse principalement aux non musulmans afin qu'ils se sentent plus proches des musulmans et qu'ils ne voient plus en eux des païens suivant une fausse religion révélée par le diable, comme beaucoup de non musulmans le croient. En effet pour que le faux Messie puisse réussir sa mission il faut qu'il fasse l'unanimité, et pour cela il faut que les différentes communautés puissent s'accepter les unes les autres, sinon ils ne pourront jamais être unis sous une même bannière.

 

Le reportage commence donc d'abord par faire réaliser aux non musulmans (qui en général ne connaissent quasiment rien aux croyances musulmanes) que Jésus occupe en réalité une place centrale dans la religion musulmane, une place encore plus importante que celle de Muhammad. Jésus est présenté comme "l'esprit et le verbe de Dieu", ce qui est un peu l'équivalent chrétien d'un Jésus fils de Dieu, une métaphore pour dire que Jésus est Dieu sous forme humaine.

 

Dieu sous forme humaine / Esprit et verbe de Dieu ... cela revient à peu près au même, c'est juste une façon différente d'exprimer les choses. 

 

Donc en disant cela, le premier point sur le caractère divin de Jésus opposant musulmans et chrétiens est réglé.

 

Dire que que Jésus est l'esprit de Dieu en se basant sur le fait que le Coran dit que Dieu a soufflé de Son âme en Marie, ce qui a permis la naissance de Jésus, est faux, car le Coran dit également qu'il a soufflé de son âme en chacun de nous alors que nous étions sous forme d'embryon dans le ventre de nos mères. 

 

S32:V8-9 puis Il tira sa descendance d’une goutte d’eau vile [le sperme]; puis Il lui donna sa forme parfaite et lui insuffla de Son Âme. Et Il vous a assigné l’ouïe, les yeux et le cœur. Que vous êtes peu reconnaissants! 

 

Donc Dieu a bien soufflé de son âme en chacun de nous et cela n'est pas réservé à Jésus, cela ne fait donc pas de lui l'esprit de Dieu.

 

Dieu dit certes qu'il a fortifié Jésus par le Saint Esprit, mais le Saint Esprit n'est pas l'esprit de Dieu mais une créature de Dieu.

 

Vient ensuite le second point de discorde entre musulmans et chrétiens: la crucifixion de Jésus.

 

Les musulmans disent que Jésus n'a pas été crucifié, les chrétiens disent qu'il l'a été. Le reportage trouve un compromis en disant qu'ils ont tués le corps physique de Jésus et non pas son être. Cette interprétation n'a pas de sens car de toute façon les hommes ne peuvent que tuer physiquement, notre âme demeure immortelle que ce soit celle de Jésus ou celle de n'importe quel être humain. Le reportage dit que les versets parlant de la crucifixion prêtent à interprétation et que le doute demeurera à jamais, donc du coup, il enlève toute certitude concernant ces versets et ouvre la porte au compromis entre musulmans et chrétiens.

Ils accentuent ce doute en amenant un sujet qui n'a rien à voir qui est le fait que le Coran dit que les juifs disent qu'ils ont tués Jésus alors que la vérité historique montrent que ce sont les romains, ils veulent ainsi montrer qu'il y a la vérité historique d'une part et le Coran d'autre part. Ils donnent ainsi à la version coranique de la crucifixion de Jésus un aspect symbolique et dénué de toute réalité historique. Le reportage sort ces versets de leur contexte, car le Coran ne dit pas : "les juifs ont tués Jésus" mais dit plutôt: "Les juifs disent qu'ils ont tués Jésus", c'est la croyance des juifs et non pas une vérité historique, et les juifs disent cela pour signifier qu'ils en sont les commanditaires,selon leurs croyances, c'est sous leur action que Jésus a été tué et ce sont les romains qui ont accompli l'acte (ce qui est normal car à cette époque les juifs ne se gouvernaient pas eux-mêmes mais étaient sous l'autorité des romains, ils devaient donc passer par eux pour ce genre d'acte), donc les versets du coran à ce sujet ne sont pas erronés.

 

La vérité à ce sujet est que le Coran ne laisse pas le moindre doute au sujet de la crucifixion de Jésus, le Coran dit qu'assurément ils ne l'ont pas crucifié, ni tué, il n'y a aucun doute la dessus.

 

S4:V157 et à cause de leur parole: «Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah»... Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué,

 

Un autre point majeur pour tromper les gens est le fait que le reportage laisse à penser que Jésus n'est pas mort mais a été élevé au ciel vivant, physiquement vivant, et du coup cela leur permet de dire que Jésus reviendra sur terre. Le reportage dit bien que les traditions prophétiques (hadiths) parlent avec insistance du retour de Jésus comme un événement majeur et indéniable, faisant ainsi se rejoindre la fausse croyance des chrétiens et des musulmans sur le retour de Jésus.

 

Le reportage passe très rapidement en une phrase le fait que le Coran ne parle en aucun cas d'un retour de Jésus. Un tel événement, d'une telle importance, ne saurait être passé sous silence dans le Coran s'il était vrai. Le Coran dit dans un autre verset que Jésus est mort (et par conséquent ne reviendra pas car chacun n'a qu'une vie terrestre).

 

Le reportage parle ensuite de la vie de Marie et dépeint le récit du Coran à son sujet comme étant imprécis et emprunté à des sectes hérétiques chrétiennes (les chrétiens d'orient Syriaque) de l'époque du prophète Muhammad. Le but étant de semer le doute sur l'origine divine du Coran, faisant passer Muhammad et le Coran comme une hérésie du christianisme, l'islam comme une forme de chrétienté arabisée. Rappelez vous, le but est que les chrétiens acceptent l'islam sans pour autant être obligé d'y adhérer, la solution est donc de faire passer l'islam comme une hérésie du christianisme, et le christianisme comme une hérésie du judaïsme, et ainsi réunir les 3 religions sous une même bannière.

 048641-006-A_jesus-islam-4_01-1447807779827

Vient ensuite l'épisode sur la vie du prophète Muhammad, il est dépeint comme un homme moyen, affaibli et marginal au départ, qui tout d'un coup, se lance dans une mission prophétique, sous la forme d'un stratège hors norme, sachant s'allier avec les bonnes personnes, sachant adapter son discours à ses différents auditeurs, empruntant des uns et des autres toutes sortes de récits et de textes, faisant le mix parfait, sous la forme du Coran, qui saura rallier tout le monde. D'un autre côté il est présenté comme un homme certainement inspiré, inspiré par quoi? telle est le doute que sème le reportage, en tout cas ils reconnaissent sans conteste qu'il a écrit le Coran sous inspiration et que si cette inspiration est divine, ses voies demeurent mystérieuses. Le reportage mixe sur la réalité historique et le caractère de la foi, l'histoire rejoint plutôt la vision que les chrétiens ont de l'islam, alors les musulmans voient le Coran et Muhammad sous l’œil de la foi et non pas sous un œil historique, d'ou la différence de leurs croyances. Bref, cette explication du reportage sème délibérément la confusion et n'est pas consistante , elle permet aux musulmans et aux chrétiens de continuer à croire chacun en leur propres croyances tout en trouvant un socle commun.

 

La toute dernière partie a trait à la compilation du Coran et à sa préservation à travers le temps. Le reportage laisse penser que le Coran telle que révélé par Muhammad n'est plus le même que celui d'aujourd'hui, du coup invitant les musulmans et les chrétiens à ne pas prendre pour argent comptant ce qui y est écrit, cad, à ne pas le prendre à la lettre, au sens littéral, mais plutôt dans sa dimension symbolique. Le reportage insiste pour montrer que le Coran a été compilé sous forme de livre au moins 1 siècle après la mort du prophète, et ainsi le mettre quasiment au même niveau que les hadiths (qui eux aussi ont commencé à être écrit 2 siècles après la mort du prophète). Ainsi, cela leur permet de justifier plus facilement les croyances issues des hadiths (comme les prophéties sur la fin des temps)  comme faisant parties de la religion au même titre que le Coran.

 

048641-009-A-A_jesus-islam-7_02-1447894149222

La vérité à ce sujet est que le Coran a été compilé entièrement sous sa forme papier et dans le bon ordre du vivant du prophète, le Calife Othman n'a donc pas été le premier à l'avoir compilé et mis sous forme papier comme le disent la plupart des analyses, mais plutôt le premier a en avoir établi une version officielle, celle correspondant au vrai coran déjà compilé et mise sous papier du vivant du prophète Muhammad. Car d'autres versions circulaient et étaient répandues par les ennemis de Dieu, mais ces versions étaient clairement minoritaires. il est impossible que la version majoritaire ne soit pas bonne car les arabes l'avaient non seulement sous forme écrite, mais le connaissaient aussi oralement, l'avaient en mémoire et l'étudiaient quotidiennement depuis le vivant du prophete, il est donc impossible du jour au lendemain de sortir un nouveau verset, une nouvelle sourate ou d'en enlever une partie, cela se verrait directement. Le Calife Othman  a donc été le premier a en avoir établi une version officielle, qui est la version papier authentique du Coran laissé par Muhammad, et à officialiser cette version dans toutes les contrées (chaque peuple pouvait ainsi garder dans un coffre fort ou un lieu sûr une version authentique du Coran dans le cas ou des versions trafiquées circuleraient)

 

S6:V7 Même si Nous avions fait descendre sur toi (Muḥammad) un Livre en papier qu’ils pouvaient toucher de leurs mains, ceux qui ne croient pas auraient certainement dit: «Ce n’est que de la magie évidente!»

 

Le but du reportage est de faire croire aux gens que le Coran est un livre dont la symbolique est vraie, mais qui n'est pas à prendre à la lettre, un livre sans contexte qui peut prêter à interprétation, d'ou la nécessité de la dite "tradition du prophète", or c'est justement la tradition du prophète qui contient toutes les fausses interprétations du Coran, les faux récits au sujet du prophète, les fausses prophéties concernant la fin des temps, c'est toute cette partie que le diable a utilisé afin d'égarer les musulmans de la même façon qu'il a égaré juifs et chrétiens. En faisant croire aux croyants que le Coran ne se suffit pas à lui-même et qu'il nécessite forcément d'autres livres (Sirah, Tafsir, Hadiths) pour le mettre en lumière, ils peuvent totalement déformer le vrai message du Coran et y ajouter ce qu'ils veulent (comme les prophéties de la fin des temps, comme beaucoup de pratiques musulmanes qui ne sont pas citées dans le Coran...). Le croyant moyen se sent ainsi démuni car il se dit que pour comprendre le Coran il doit connaitre les très nombreux livres censés l'expliquer, du coup se sent obligé de passer par les explications des experts religieux qui eux connaissent une partie de ces nombreux ouvrages d’exégèse... et ainsi le croyant n'a pas son propre discernement, mais est obligé de suivre celui des experts religieux. Alors que la réalité est que le croyant n'a qu'un seul livre à connaitre, le Coran, et que le Coran est à prendre au sens littérale du terme, car il est extrêmement précis à la lettre prêt. (les miracles mathématiques du Coran le prouvent, c'est une sorte de checksum qui prouve qu'aucune lettre du Coran n'a été altéré depuis sa révélation). Si le croyant se base sur un seul livre, le Coran, et que seul Dieu peut lui donner le discernement et non pas les exegetes des hadiths,sirah et tafsirs, alors le croyant sera un savant lui meme et aura un discernement total et le diable ne pourra jamais le berner, il sera totalement maître de son discernement. Seul la connaissance du Coran et le discernement pourront permettre au croyant d'avoir le discernement pour échapper au faux Messie à venir.

 

D'ailleurs, Dieu a bien voulu que les hadiths et tous ces livres (sirah, tafsirs, ...) circulent et cela ne lui échappe en rien:

S6:V112-113 Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi: des diables d’entre les hommes et les djinns, qui s’inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l’auraient pas fait; laisse-les donc avec ce qu’ils inventent.  Et pour que les cœurs de ceux qui ne croient pas à l’au-delà se penchent vers elles, qu’ils les agréent, et qu’ils perpètrent ce qu’ils perpètrent. 

 

048641-004-A_jesus-islam-2_01-1447721405312

En résumé, ce reportage "Jésus et l'Islam" en dit long sur la préparation des gens à la venue du (faux) Messie et à leur endoctrinement à la pensée humaniste oecuménique. Vous constaterez par vous même que le propagande pour mettre sur un pieds d'égalité toutes les croyances est très présentes sur tous les supports: films, reportages, faits divers, événements religieux internationaux, livres... Par exemple, il y aussi le mouvement extrêmement répandue du judaïsme messianique dont le but est de faire reconnaître à posteriori aux juifs  ésus en tant que Messie et ainsi de les préparer les à accepter Jésus comme leur Messie attendu lors de sa 2nde venue.  Quant aux religions païennes et polythéistes, ils attendent tous un messie correspondant à la figure de Jésus, même s'ils l'appellent différemment: Maitreya, 5ieme Bouddha, Sananda ... et quant aux mécréants, il attendent un sauveur peu importe qui il est. Donc le monde entier, en dehors des vrais croyants, attend un sauveur, les gens sont préparés pour cela.

 

Sachez que le Coran est clair et sans aucun équivoque la dessus: PAS DE MESSIE PREVU,PAS DE RETOUR DE JESUS, PAS D'IMAM MAHDI alors ne soyez pas dupe.

 

Nous avons déjà le Salut: Dieu règne en ce moment même, entend et répond aux prières, et nous avons la vérité de Dieu, le Coran, nous permettant un discernement complet et une guidée parfaite. C'est seulement en connaissant le Coran, en l'appliquant sur soi-même, et en ayant la religion toute entière tournée vers Dieu et Dieu seul, à l'image d'Abraham, que vous pourrez avoir le discernement et la protection divine pour ne pas être trompé par cette illusion et par le faux messie à venir.... sinon, rien, je dis bien RIEN, ne pourra vous permettre d'échapper à l'illusion de cette fin des temps et au piège du faux Messie, et cela provoquera votre perte définitive. Nous vivons des temps très dangereux pour le salut de notre âme, alors prenez cela au sérieux et agissez en conséquences. Prenez en main à partir de zéro votre religion et votre relation avec Dieu, ne lui associer rien ni personne, et obéissez au Coran seul.